A Hyères, une maison pour accueillir toutes les familles

Jeudi 8 février, la « Maison des familles » a été inaugurée à Hyères. Ce projet pilote et original est situé dans le centre-ville, au 12 rue de Verdun. Il est porté par une jeune association membre de l’Union diaconale du Var : Initiatives Solidaires Azuréennes ou « Isa ».

Pour l’occasion, ce sont plus d’une centaine de personnes qui se sont rassemblées dans la cour de cette belle et vaste bâtisse, à l’histoire riche et parfois tumultueuse : elle a au cours des ans été tour à tour une école, une maison socio-caritative, un centre social et aujourd’hui… une Maison des familles !

« C’est un grand jour pour tous les Hyérois. Cette maison appartient au diocèse de Fréjus-Toulon depuis près de 30 ans : elle a été acquise grâce au soutien de Sœur Emmanuelle venue rendre visite dans les HLM du Val des Rougières à l’association Hyères Espérance qui rêvait d’une maison pour les enfants » a déclaré le diacre Gilles Rebêche,  délégué diocésain à la solidarité, avant de laisser la place à Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, pour procéder à la bénédiction des lieux.

« Cette maison se veut être un lieu de paix, de communion, de fraternité » a annoncé l’évêque, accompagné du Curé de la paroisse, le père Benoit Moradei. Ce dernier a offert pour commémorer cet événement une fresque réalisée dans un pays arabe représentant la sainte famille en fuite en Égypte. Cette image sur fond de palmiers est un clin d’œil amical à toutes les familles migrantes en quête d’une terre plus hospitalière.

Jadis dénommée « l’asile » par les Hyérois, cette maison aspire en effet à être le lieu de l’hospitalité et du partage.

C’est ensuite la présidente d’Isa, Cécile Roger, qui a pris la parole.

« Avec l’équipe d’animation, salariés et bénévoles, je suis très heureuse de vous accueillir pour l’inauguration de cette Maison des familles. Ensemble, nous relevons le défi de faire vivre à nouveau cette maison, prêtée par le diocèse et qui depuis un siècle a accueilli des enfants ; d’abord en salle d’Asile, puis en Ecole maternelle, puis en Centre d’apprentissage, en Patronage et enfin les deux dernières associations Hyères Espérance et Amitié Massillon.

La Maison des familles de Hyères gérée par l’association Isa est avant tout un lieu de convivialité ouvert à tous, enfants et adultes, permettant d’échanger, de trouver un soutien, de rompre l’isolement, de s’entraider mutuellement. Elle est aussi un lieu d’aide à la parentalité et à la conjugalité.

Elle propose des services et des activités d’entraide, de soutien et elle encourage ainsi à valoriser les compétences parentales, conjugales et personnelles de toute personne.

Elle est soutenue par l’Etat et les collectivités locales et participe à la mission sociale de la Diaconie dans le Var tout en respectant la laïcité. Elle est membre de l’UDV. Sans le soutien apporté par l’UDV, nous ne serions pas grand-chose aujourd’hui.

Je les en remercie en notre nom à tous.

Nous avons pris le temps de réfléchir et de visiter d’autres maisons des familles.

Nous privilégions le désir d’agir ensemble dans une démarche participative associant accueillis et accueillants.

Nous vous sollicitons aussi pour du bénévolat et pour des dons.

Nous avons tous des talents, il faut en faire profiter les autres ! » a conclu Cécile Roger.

Très émouvant, un intermède musical a ensuite été proposé par les jeunes élèves du Cours Maintenon qui, accompagnés de leur instituteur, ont entonné en chœur le refrain « elle est trop trop belle la vie ! », de Brigitte et Jean-Paul Artaud.

Voici le lien vidéo permettant  d’entendre les paroles de cette belle chanson :

Puis, c’est le jeune directeur de la Caisse d’Allocations Familiales (Caf) du Var, M. Julien Orlandini, qui s’est exprimé.

« C’est à la fois un plaisir et un honneur d’être ici pour cette inauguration. Cette maison est un projet indispensable qui prend la suite du Centre social. C’est aussi un projet exemplaire car c’est un lieu ressource, qui fédère 25 associations et partenaires associatifs, et enfin qui met au cœur du projet la dimension intergénérationnelle.

Ce lieu se veut ouvert à toutes les familles. Parmi les projets, je tiens à mentionner tout ce qui pourra être réalisé en faveur de l’accès aux droits et l’inclusion numérique.

La maison dispose de l’agrément Espace de vie sociale, ce qui génère des financements. Nous ferons tout pour soutenir l’innovation sociale.

Notre moteur à la Caf est de soutenir tout ce qui concourt à placer les familles au cœur des actions » a-t-il conclu.

Les responsables d’Isa en ont profité pour annoncer le projet de créer une antenne mobile à partir de cette maison, dont la mission sera d’aller dans les quartiers populaires.

Ensuite, le maire d’Hyères, M. Jean-Pierre Giran, a pris la parole.

« Ce projet de Maison des familles est une renaissance, oserais-je dire une résurrection ! Cette maison fait partie intégrante de la famille hyéroise. On peut y vivre une mixité sociale permanente, signe d’une société plurielle qui doit être harmonieuse.

Je veux souhaiter bonne chance à Isa, et assurer que notre commune et notre politique de la ville seront toujours à vos côtés ! », a conclu l’édile de la ville.

Last but not least, c’est Mme Astrid Jeffrault, sous-préfète du Var, qui a conclu ces prises de parole.

« Ici se vit la mixité sociale qui est au cœur du contrat de ville. Ce projet a mobilisé un gros investissement financier. Je souhaite que nous allions à la rencontre des populations qui ne viendront pas ici. C’est pourquoi j’appelle de mes vœux la création d’une équipe mobile. Soyez en sûrs, l’Etat restera à vos côtés » a assuré Mme Jeffrault.

Étaient présents dans l’assemblée ou étaient représentés quelques uns des anciens protagonistes de l’aventure des lieux : Leïla Laurella, Etienne Dravet, Jean-Louis Banès, Sœur Marie-Noël Regnard, Patrick Braun, Paul Lambert, Peter Fantl, et bien sûr Gilles Rebêche.

Les participants ont ensuite été conviés à partager un buffet de l’amitié et tous ceux qui le souhaitaient en ont profité pour visiter cette belle et vaste maison.

Christophe Parel, responsable communication de l’UDV.

Pour aller + loin

Cliquez sur ce lien pour télécharger la plaquette de présentation de la Maison des familles, et découvrir toutes les activités qui y sont proposées, ainsi que les informations pratiques.

Cliquez sur ce lien pour consulter l’avant-papier de Var Matin consacré à l’inauguration.

Cliquez sur ce lien pour lire le reportage de Var Matin sur l’inauguration de la Maison.

 


About the Author



Haut de page ↑

  • Je souhaite recevoir la newsletter

  • Billet d’humeur

    Ressourcements

    Une vieille histoire raconte qu’un jeune moine au bord du burn out s’en alla voir un ancien pour l’interroger : « Comment se fait-il, mon père, que lorsque j’ai fait mon devoir dans les taches qui me sont confiées, l’accueil des hôtes et le service des autres frères, je me sente épuisé ; C’est comme si j’étais vidé ! »...

  • Brèves

  • Articles récents