Les Maisons Bethléem – UDV… 20 ans déjà

Créée en 2003, l’association Maisons Bethléem – l’UDV, fêtera ses 20 ans le 20 mars 2023. L’occasion pour nous de faire le point sur cette association nichée dans le cœur de Toulon qui vient en aide aux futures mères ou aux mères isolées avec enfant.

La directrice, Christilla Glasson (à droite) avec des mamans et des bénévoles devant la permanence de l’association, rue des Riaux à Toulon.

La mission des Maisons Bethléem – UDV est la suivante : accueillir des femmes enceintes ou déjà mamans isolées et en difficulté en leur proposant un toit, une écoute, un accompagnement et une sécurité. 6 studios sont disponibles pour ces femmes et leurs enfants dans le centre ville de Toulon. Un espace commun de vie leur est également proposé.

L’association, qui fonctionne notamment grâce au travail d’une salariée (la directrice Christilla Glasson) et de 8 bénévoles, héberge ainsi 14 femmes et autant de nourrissons chaque année.

Dana, hébergée aux Maisons Bethléem avant la naissance de son fils Lilio.

Nous pourrions détailler ses actions de la manière suivante :

  • Mettre à l’abri des femmes enceintes et des mères, sans logement ou victimes de violences.
  • Apporter une aide matérielle et administrative.
  • Accompagner dans la parentalité puis vers la réinsertion.
  • Mobiliser les partenaires compétents en fonction des difficultés rencontrées.

Les Maisons Bethléem, membre de l’UDV, soufflent 20 bougies en 2023.
C’est l’occasion pour l’Union Diaconale du Var et l’ensemble des associations de l’UDV de se réjouir à leurs côtés de la précieuse mission qui a été menée par les équipes toulonnaises qui se sont relayées auprès des mères en détresse. Elles ont travaillé sans relâche dans la discrétion pour offrir, aux femmes qui sont venues demander de l’aide, et à leurs enfants, un toit, un soutien, un cœur qui écoute.
Nombreuses sont les bénévoles qui ont apporté leur contribution, chacune selon ses compétences et sa disponibilité.
La fidélité d’une multitude de donateurs a permis une irrigation continue de leurs actions en dépit des aléas.
Plus de 300 femmes ont été ainsi aidées, et plus de 400 enfants ont pu être entourés d’attention à une période cruciale de leur vie. La souffrance endurée par ces jeunes femmes est profonde. Violence, isolement, abandon,
sont souvent leur unique bagage. Elles sont pourtant porteuses du plus grand trésor.
Les bébés, pour qui elles ont décidé de s’en sortir, fût-ce contre le reste du monde, sont leur grande joie, leur grande force, et leur grande richesse.
Avec l’appui de l’association, ces mères résilientes peuvent reprendre doucement un chemin de vie, à la lueur de l’amour qu’elles portent à leur tout-petit.

À l’occasion de cet anniversaire à venir, les témoignages se bousculent pour saluer le formidable travail réalisé par l’association. J’ai trouvé aux Maisons Bethléem une situation stable, une sécurité pour mon bébé et moi. J’y reviens maintenant comme bénévole, pour aider les autres mamans. J’y trouve encore pour moi du soutien et des conseils, explique Rachel, 32 ans. Je suis arrivée à 18 ans, en plein COVID et enceinte. Je n’avais pas de toit. J’ai trouvé ici de la solidarité entre les mamans et des bénévoles bienveillantes qui m’ont beaucoup aidée, appuie Sophie, 20 ans.

Des liens forts se tissent entre les mamans, les bénévoles et leurs enfants.

De nombreux projets

Afin de fournir un accompagnement toujours plus efficace et adapté, les Maison Bethléem – UDV ont besoin de soutien. Les projets sont nombreux. Dans l’accompagnement humain : embaucher une équipe pluridisciplinaire, ouvrir la permanence 5j/7 contre 2,5j/7 actuellement, proposer des ateliers et des sorties plus régulièrement. Mais aussi dans l’accompagnement matériel : sécuriser l’entrée des lieux, refaire la plomberie, équiper les studios de petit électroménager, rénover les studios, externaliser le ménage et l’entretien courant, etc… L’association a un budget de fonctionnement de seulement 43 000 € par an réparti comme suit : 23 000 € proviennent des loyers des pensionnaires, 18 000 € de dons et 2 000 € de subventions.

Vous pouvez aider les Maisons Bethléem – UDV de multiples façons. En vous engageant comme bénévole  ou en faisant un don à l’association (qui peut aussi être un legs ou une subventions si vous êtes un organisme public).

Contact : Les Maisons Bethléem, 25 rue de la glacière, 83 000 Toulon. 04 94 24 97 10 / [email protected]

Guillaume Alberto.

About the Author



Haut de page ↑