Semons l’espérance !

Semons l’espérance avons-nous écrit sur notre plaquette de recherche de fonds… Pardon Monsieur, c’est quoi l’espérance ? De quoi s’agit-il ? Espérer recevoir beaucoup d’argent pour construire nos maisons  et y accueillir ceux  qui sont seuls, nus, pauvres, malades dans le froid de nos déserts urbains ? Non, pas uniquement, cela c’est un espoir, et il est légitime et partagé par les 1000 bénévoles et 300 salariés de l’UDV qui  y œuvrent au quotidien. C’est un espoir parce que l’urgence est plus grande que jamais, plus de gens à soutenir, moins de moyens.

Mais nous oserons leur apporter plus que tout ce que nous recevrons, l’espérance. Cette espérance, attente d’un avenir certain, basé sur un aujourd’hui avéré. Nous sommes appelés pour accueillir, annoncer et devenir  miséricordieux.

Mais il ne s’agit pas d’attendre paisiblement, il faut nous mettre en route. « Quitte ton pays… » demandait Dieu à Abraham, nous dit la Bible.  C’est le vœu que nous pourrions partager ensemble pour cette année qui vient : plus que jamais, quittons nos certitudes, nos habitudes, changeons nos regards, ouvrons nos portes, laissons-nous prendre par la miséricorde, pendant cette année qui lui est dédiée.

Peut-être qu’alors nous découvrirons que la plus faible des personnes accueillies dans nos maisons ressemble fort à celui que nous attendons pendant cette période de l’Avent.

Joyeux Noël !

Par Thierry O’Neill, président


About the Author



Haut de page ↑

  • Je souhaite recevoir la newsletter

  • Billet d’humeur

    La coopération participative

    On raconte qu'au Moyen Age il existait des « moines pontifes » : on appelait ainsi cette catégorie de religieux parce qu’ils fabriquaient des ponts. En effet, à cette époque, pour passer d'une Seigneurie à une autre, il fallait passer par des ponts avec des péages payants et les pauvres n'avaient de ce fait pas les moyens de bouger. Ils étaient comme « assignés à résidence »...

  • Brèves

  • Articles récents