Prendre soin des patients diabétiques précaires

Le diabète n’est pas une maladie anodine. Sournoise et silencieuse, ses conséquences, si l’on n’y prend garde, peuvent impacter toute une vie. Et comment faire si cette vie, en plus, est précaire ?

Vous l’aurez deviné : Promo Soins Toulon (situé impasse Mirabeau, près de la gare), s’inscrit là dans une dimension spéciale : traiter la maladie et le malade dans tout son ensemble.

La personne en état de précarité nécessite un regard et une écoute très affinés dus au fait que son existence a un jour basculé (ou continue de basculer) vers des conditions douloureuses et dramatiques. Le malade est donc à manipuler avec précaution : on ne se focalise pas d’abord sur le résultat du traitement, mais sur la façon de remettre debout une personne à bout de forces morales comme physiques.

Les locaux de Promo Soins, impasse Mirabeau à Toulon

Les locaux de Promo Soins, impasse Mirabeau à Toulon

Un accompagnement global du patient

Voici ce que nous disent aujourd’hui Guilaine Fouque, présidente de Promo Soins Toulon, et le Docteur Chantal Bain, en retour de leur expérience :

«  A Promo Soins, depuis bientôt 3 ans, des personnes, professionnels de santé, sont à l’écoute et prêtes à répondre à toutes les questions. Elles accompagnent les patients diabétiques précaires sur le chemin de l’éducation thérapeutique, à leur rythme et avec bienveillance. Elles leur apprennent, en faisant appel à des compétences parfois oubliées, comment on peut vivre avec cette maladie chronique.

C’est en tenant compte des difficultés rencontrées par les personnes accueillies : Que manger ? Où se loger ? Avec quoi ? … Et aussi en tenant compte de leurs cultures, de leurs langues, de leurs parcours de vie, que ce programme a été élaboré. Tout au long des semaines passées ensemble, un accompagnement social est également effectué pour recouvrer les droits.

Après le bilan d’entrée partagé entre le patient et l’intervenant, divers ateliers sont proposés.

Il y a ainsi :

  • Celui chez le médecin, indispensable pour bien comprendre la maladie et les gestes d’urgence,
  • Celui avec l’infirmière qui explique comment surveiller son taux de sucre dans le sang  tout seul,
  • Celui de la diététicienne qui insiste sur les bonnes habitudes alimentaires ou, plutôt, que manger au quotidien si on ne peut pas faire de cuisine, 
  • Celui du podologue qui se penche sur les pieds abîmés,
  • Celui de la psychologue qui s’adresse aux représentations de la maladie, à l’estime de soi et peut emmener faire une balade,
  • Et puis  le dernier atelier, celui qui rassemble les personnes autour d’une table et fait appel à l’imaginaire et au devenir à travers un jeu de cartes.

« En quelques jours ou en quelques semaines, au gré de la personne, de ses capacités, nous cheminons ensemble pour un mieux vivre souhaité.  Ce qui fait la différence : sans doute l’accueil, la disponibilité, la convivialité, la simplicité, la souplesse des intervenants et leur savoir- faire, pour faire en sorte que chaque programme soit personnalisé », témoigne Guilaine Fouque.

Retour sur une année d’ateliers

Voici ensuite le témoignage du Docteur Chantal Bain :

« Diabétique (ou porteur de toute autre affection chronique) et Précaire : je me disais qu’individuellement ça n’était déjà pas facile, mais que dire et que faire lorsque cela se cumule ?

La grande précarité fait passer la santé loin derrière des préoccupations primaires de survie chez les accueillis de Promo Soins : où dormir ce soir, où se mettre à l’abri, que manger, comment se procurer ce dont certains ne peuvent se passer : tabac, alcool, drogues…

A Promo Soins, l’équipe essaye, très modestement, d’aider ces accueillis qui nous sont orientés par les consultations médicales ou par le réseau des partenaires. De les aider à reprendre confiance en eux, en leurs capacités d’agir sur leur santé, sur leur vie. De les aider à connaître les leviers qu’ils peuvent essayer d’actionner pour devenir acteurs de leur santé, de ne pas subir, de ne pas rester passifs.

Le travail de l’équipe pluridisciplinaire est primordial, chacun des membres apportant, avec sa compétence et sa propre sensibilité, sa petite pierre à l’édifice…

Après ma formation au Comité Régional d’Education pour la Santé Paca (CRES) à Marseille, cette année d’ateliers m’a énormément enrichie humainement et dans ma pratique médicale. C’est un sacré challenge : il faut être disponible, modeste, professionnel, s’adapter…!  Il faut mettre de côté nos a priori, rien n’étant jamais joué d’avance. Durant cette année j’ai souvent été surprise par les ressources que l’on peut découvrir chez nos accueillis. Et chaque petite réussite, même microscopique, est un immense encouragement !

En 2017, une nouvelle équipe se prépare à prendre le pilotage de cette activité : nous aurons besoin de tous à Promo Soins pour continuer à travailler dans un même esprit de partage et de confiance. »

« Merci de m’avoir remarquée »

Cette équipe dynamique, dont Christelle, infirmière, est maintenant coordinatrice, s’emploie à redonner un peu d’élan à ces patients deux fois souffrants, et par la maladie et par leur vie précaire. C’est par le bouche à oreille que les rencontres se font : se parler, échanger en toute confiance, évoquer les ateliers de Promo Soins, guider la personne vers ce lieu où l’accueil ne sera pas un vain mot.

Une patiente, que nous nommerons Martine, a fait cette année le parcours proposé par Promo Soins Toulon.  A plusieurs reprises, elle a dit combien elle appréciait « le bonheur d’être accueillie et écoutée », de cette « écoute bienveillante qui vous apaise et réchauffe votre cœur ».

"Ce qui fait la différence : sans doute l’accueil, la disponibilité, la convivialité, la simplicité, la souplesse des intervenants et leur savoir- faire..."

« Ce qui fait la différence : sans doute l’accueil, la disponibilité, la convivialité, la simplicité, la souplesse des intervenants et leur savoir- faire… »

Elle ajoute : « J’y ai fait de jolies rencontres, moi qui devenais de plus en plus solitaire… tout cela dans un moment de vrai partage comme j’aime dans la vie et avec des gens vrais, le plus important. »

Bien plus, elle souhaite maintenant « se remettre vite sur les rails pour pouvoir de nouveau aider ensuite. ».

Voilà ce qui s’appelle un résultat !

Il y a, en outre, une petite phrase propre à nous interpeller tous profondément : Martine écrit à la personne qui l’a envoyée vers Promo Soins : « Merci de m’avoir remarquée ».

N’est-ce pas par là que commence toute rencontre si nous savons ouvrir tout grands les yeux et les oreilles ?

Écoutons ce que nous dit l’équipe :

« Alors vous tous… accueillis, bénévoles, salariés… pensez à nous orienter toute personne diabétique en difficulté. Nous saurons prendre soin d’elle à Promo Soins ! »

Prendre soin les uns des autres,
une véritable devise mise en pratique par Promo Soins.
C’est pour cette richesse, pour cette authenticité,
pour remettre debout ceux qui doutent et qui souffrent
qu’ils sont heureux d’être tous ensemble.

Par Aline Racheboeuf, auteure bénévole à IOTA. Avec la participation de Guilaine Fouque et du Dr Chantal Bain, merci à elles !

Pour mieux connaitre l’association :

Promo Soins Toulon fêtera ses 25 ans en octobre 2017. Divers événements auront lieu pendant la semaine du 16 au 20 octobre. Programme à retrouver prochainement dans notre agenda IOTA.


About the Author



Haut de page ↑

  • Je souhaite recevoir la newsletter

  • Billet d’humeur

    Considération

    En visite à Rome, fin novembre, au dicastère pour la promotion humaine et le développement intégral de la personne, nous sommes venus évaluer dans ce lieu exceptionnel de vigilance planétaire la pertinence de l’aventure de la diaconie. ...

  • Brèves

  • Articles récents