Nouveau départ pour le Bus de nuit

Bien connu des Toulonnais, le Bus de nuit du Samu social de l’aire toulonnaise, qui chaque soir va à la rencontre des gens de la rue pour établir un lien social et leur propose de quoi manger, a déménagé et s’est installé dans de nouveaux locaux, à Toulon.

Sa nouvelle « base fixe », qui auparavant se situait à la Halte Ste Musse, rue du Commandant Loste, est désormais localisée à la Maison Providence, 363, avenue du colonel Picot, à Toulon. L’inauguration des nouveaux locaux a eu lieu mardi 24 janvier, en fin de journée, dans la salle du restaurant social de l’accueil de jour pour sans-abris, Les Amis de Jéricho.
Pour l’occasion, les 80 bénévoles investis au Bus de nuit étaient invités à partager un moment convivial autour d’une galette des rois, et un grand nombre d’entre eux étaient présents !

Un bref et chaleureux discours a été prononcé par Thierry O’Neill, président de l’Union Diaconale du Var (UDV).
« Je souhaite la bienvenue à tous les bénévoles du Bus de nuit. Je suis très heureux de vous voir ici. Votre venue au sein de la Maison Providence va permettre de renforcer vos liens avec les équipes des Amis de Jéricho et du Centre départemental de l’UDV ! Ensemble, nous formons une même et grande famille ! ».

Thierry O'Neill, président de l'UDV, prononce un mot d'accueil et de bienvenue

Thierry O’Neill, président de l’UDV, prononce un mot d’accueil et de bienvenue

Puis c’est Bénédicte Carrabin, vice-présidente des Amis de Jéricho, qui a pris la parole pour se féliciter de l’arrivée de l’équipe du Bus de nuit. « Nous vous accueillons avec un grand plaisir. Votre présence parmi nous donnera peut-être envie à des personnes qui fréquentent l’accueil de jour de devenir bénévoles au Bus de nuit ».
A ses côtés, se trouvait aussi Dominique Christophe, président de Solidarités Aire Toulonnaise (SAT), pôle territorial de l’UDV, qui porte l’action Samu social du Bus de nuit jusqu’à la fin de l’année, ainsi que Marie Monnoyeur, responsable du service bénévolat de l’UDV, et Véronique Bordier, nouvelle permanente chargée de la gestion logistique du Bus de nuit et de la coordination des 80 bénévoles.
Un challenge lorsque l’on sait que le Bus effectue des tournées assurées par les bénévoles, tous les jours de l’année, sans interruption !

A terme, il est prévu que l’action du Bus soit portée par les Amis de Jéricho début 2018. Les enjeux de cette nouvelle implantation sont doubles : se rapprocher de la cuisine d’insertion des Amis de Jéricho, où sont désormais préparés les repas (soupe et sandwichs), qui sont ensuite servis aux sans-abris, et s’associer au service Bénévolat du Centre départemental de l’UDV.

Les bénévoles du Bus de nuit se sont rassemblés autour du bus pour une photo de famille !

Les bénévoles du Bus de nuit se sont rassemblés autour du bus pour une photo de famille !

Une journaliste de La Marseillaise était présente pour l’occasion, ainsi qu’un correspondant de presse de Var Matin.
L’action du Bus est très importante en matière de lutte contre l’exclusion sociale. Fonctionnant tous les jours de l’année, et particulièrement sollicité en cette période hivernale, le Bus de nuit va à  la rencontre des personnes et des familles vivant dans la rue et permet d’établir un contact avec eux, de maintenir un lien social.
C’est aussi parfois l’occasion d’effectuer un diagnostic médical lorsque des médecins bénévoles participent à la tournée du Bus. Facilement repérable avec ses inscriptions bleu et rouge, et son gyrophare orange, il rappelle à nos concitoyens que la misère et l’exclusion sociale sont malheureusement bien présentes dans les rues de nos villes. Mais la main tendue par les bénévoles du Bus de nuit du Samu social de l’aire toulonnaise nous redonne de l’espoir.

Contact : 04 94 24 89 19 et [email protected]

Christophe Parel, responsable communication de l’UDV

Crédits photos : UDV


About the Author



Haut de page ↑

  • Je souhaite recevoir la newsletter

  • Billet d’humeur

    Pâques...

    Quarante jours de Carême et voilà qu’une fois encore Pâques vient à nous dans sa splendeur et le bouquet d’espérance qui l’accompagne. Trois mois d’hiver bien mouillé et voilà que le Printemps revient comme la chanson qui le dit si bien.
    Trois mois de diagnostic et voilà quoi ?...

  • Brèves

  • Articles récents