Noël : personne n’a été oublié

Brèves Pour Noël, la chaleur humaine était au rendez-vous dans les associations

Pour Noël, la chaleur humaine était au rendez-vous dans les associations

0

« Que sur les hivers de vos jours tombe une neige d’amour ! » (Bertrand Révillon). Pendant le temps de Noël,  tandis qu’une guirlande d’étoiles s’allumait aux quatre coins du Var, cette  « neige d’amour » est arrivée, envoyée par de curieux canons à neige de la Diaconie nommés : Amis de Jéricho,  Fraternité St Laurent,  Amis de Paola,  Maison Phanuel, Solidarités Est Var, Dracénie Solidarités,  Maison Saint-Louis, les Favières, Provence Verte Solidarités, VIGIES, Famille Amitié Cité, Amitiés Moulins… et bien d’autres encore !

Un petit tour d’horizon téléphonique nous permet de dire que partout, tout s’est très bien passé : une vraie trêve de douceur et de calme pour pouvoir aborder la nouvelle année avec son lot d’inconnues et d’impondérables.

En voici quelques exemples :

A Toulon, les Amis de Jéricho étaient 150 le 25 à midi,  aidés par 7 séminaristes venus en renfort pour le service.  C’est dans une ambiance joyeuse et fraternelle que Mgr Rey, l’évêque du diocèse de Fréjus-Toulon, est venu leur offrir  à la fin du repas des mots qui ont touché les cœurs.

Puis, continuant son sympathique pèlerinage, l’Évêque est passé à la Maison Providence où les Sœurs du Bon Pasteur avaient investi une salle du Centre départemental pour un grand moment partagé avec des familles syriennes et irakiennes, en tout, une cinquantaine de personnes. Spécialités de leurs pays, animation musicale, petits cadeaux échangés, Sœur Madeleine en Père Noël assistée de deux lutins, l’un syrien, l’autre irakien. Le tout dans une ambiance incroyable où l’on a pu apprécier et admirer la capacité de ces familles à montrer combien la joie de ce jour de Noël dépassait les épreuves d’hier. Et à leur demande, les Sœurs organisèrent la même chose le jour de l’An.

A la Maison Saint-Louis, les 29 résidents ont pris une large part à la préparation des repas de fête. Et le 31, ils ont invité un couple qui vit dans une voiture et qu’ils connaissent bien.

Noël à Jéricho en photos :

fad00eef-563b-4f12-8de3-9d463e5e6ac4
e510ca67-a940-4cc6-9123-ffe36b95c9db
DSCN4831
c9e01982-0248-49a6-a4b7-84ed1d54a9e6
81713000-d48a-4da8-a7c7-5c1ec26be4f7
4950e147-f3a7-4c79-b328-1fffd5b4767a
565d1707-e6d6-4fb2-8268-d87c144c9b2f
367a5876-abf2-4469-a0fc-4520ea4c5853
98c4d2c9-1ca0-4c89-acba-01d9cf6b6112
9ea89bcc-2703-4404-9494-6ddf2119d472
7ee542e0-4bce-419a-927f-602898aa7ca7
3ce064bb-506b-4f1d-8527-4056fe7ffed2
2fa4580e-7859-41f3-ae48-9261a76a2661

Crédit : Nathalie Carmagnole

Ailleurs dans le Var

A Draguignan, Dracénie Solidarités avait commencé Noël dès le début de Décembre en organisant une Bourse aux Jouets pour permettre aux familles démunies de gâter malgré tout les enfants. Et le 31, le passage à l’An nouveau était fêté à l’Eco-Hameau Saint-François.

Retour dans l’aire toulonnaise : à la résidence solidaire les Favières,  super repas avec Karaoké le soir du  24 Décembre .

Les Roms non plus n’étaient pas oubliés : toute la journée du 24, une bénévole, avec une voiture de la Poste distribua des cadeaux à tous les enfants, où qu’ils soient, en appartement ou en campement.

La Fraternité Saint-Laurent n’était pas en reste : veillée, Messe, repas partagé, en musique, soirée pleine de douceur et de chaleur pour une quarantaine de personnes venues de la Cathédrale et de Saint-Louis. Puis, le dimanche 3 Janvier, c’était la journée fraternelle à la Maison des Frères au Beausset.

Les partenaires aussi

Une autre association partenaire de la Diaconie, les Petits Frères des Pauvres, a eu l’immense surprise d’accueillir 28 bénévoles ponctuels pour intervenir avec les autres sur les différentes actions programmées. Participation exceptionnelle à la vie de « l’autre ».

Un grand, très grand MERCI à toutes les personnes qui ont offert comme un cadeau leur temps et leur présence… et leur sourire à ceux dont le ciel est souvent bien bas.

Noël est maintenant derrière nous…

mais l’An nouveau,

que prépare-t-il en secret pour tous les accueillis de toutes nos associations ?

Tous, autant que nous sommes, à leur service, gardons les yeux et le cœur grands ouverts.

« Comme les Rois Mages, ayons le cœur inquiet ».              (Pape François)

Par Aline RACHEBOEUF, auteur bénévole pour Iota.


About the Author



Haut de page ↑

  • Je souhaite recevoir la newsletter

  • Billet d’humeur

    Virage serré

    Lorsque la route se dévoile au fur et à mesure que l’on avance, parce que bien sûr, « on trouve la route en marchant », comme nous l’enseigne notre fondateur, on est parfois confronté à des virages et certains sont plus serrés que d’autres. Alors, on ralentit puis on s’engage résolument en accélérant au cœur du virage pour tenir. C’est ainsi que l’UDV a pris son temps, plus d’un an depuis février 2017...

  • Brèves

  • Articles récents