La sagesse du jardin

Le jardin est, à n’en point douter, une école de patience, de persévérance mais aussi d’émerveillement et de bonheur partagé ! Ce serait une erreur d’imaginer que nos associations s’y aventurent parce que c’est une activité occupationnelle de plus pour tromper l’ennui !

Les proverbes attribués aux jardiniers restent des trésors de sagesse pour chacun d’entre nous mais plus particulièrement pour l’accompagnement des personnes en difficultés, pour le développement social local, pour l’animation de la vie associative et même pour la croissance spirituelle !

Mémorisons en quelques-uns :

« On ne fait pas pousser les fleurs en tirant dessus ! »

« On reconnaît l’arbre à ses fruits« .

« Ignorer le rythme des saisons, c’est se risquer à maltraiter le mouvement de la vie« .

« Le bon jardinier sait bien que l’herbe est rarement plus verte ailleurs ! »

« Pour l’amour d’une rose, le jardinier sait se faire le serviteur de mille épines ! »

Rien d’étonnant à ce que le Petit Prince de St Exupéry ait pu s’exclamer en regardant autour de lui : « Ce qui manque le plus sur cette planète ce sont des jardiniers !« 

Faisons donc de toutes nos activités de la diaconie des jardins d’humanité dans lesquels l’espérance et l’enthousiasme restent au rendez-vous des quatre saisons !

Par Gilles Rebêche, Délégué épiscopal à la solidarité


About the Author



Haut de page ↑

  • Je souhaite recevoir la newsletter

  • Billet d’humeur

    L'art de la conversation

    Le 16 avril dernier, plusieurs journalistes et écrivains ont décidé de faire entrer au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco « l’art de la conversation ». En apprenant cette nouvelle, j’ai craint qu’elle ne passe inaperçue dans nos associations et tout le réseau de la diaconie ; je profite de ce billet d’humeur pour attirer l’attention des lecteurs de Iota sur cet événement.

  • Brèves

  • Articles récents