Week-end sagesse

week end sagesse

Week end sagesse

0

Croyant, agnostique, athée, intello ou manuel : le philosophe n’a pas d’a priori, il interroge l’homme à partir de ce qu’il vit et de ce qu’il est. C’est comme philosophe, c’est à dire comme ami de la sagesse, que Samuel Rouvillois nous aidera à réfléchir.
Le croyant, juif, chrétien ou musulman, s’y retrouvera car la vérité sur l’homme tel qu’il est rejoint par le regard de Dieu. Et l’agnostique ou la personne athée se sentira respecté par ce cheminement « d’humanité ».

Thématique :

S’initier à une sagesse philosophique sur l’homme (amitié, travail, société, famille, vérité…) qui soit un terrain d’entente entre nous, hommes et femmes de convictions divergentes. La question de l’altérité et de l’enrichissement des différences sera centrale.

Programme : 

  • Nouvelles difficultés du dialogue
  • Un sagesse pour coexister. Comment dialoguer entre agnostiques, athées et croyants
  • Questions d’actualité : quel dialogue des religions avec la laïcité ?
  • Questions d’actualité : Liberté d’expression : jusqu’où ?
  • Questions d’actualité : Visibilité du religieux : Est ce prudent ? La religion doit-elle restée privée ?
  • Y’a t-il des attitudes religieuses universelles ?

télécharger la plaquette de présentation

 


About the Author



Comments are closed.

Haut de page ↑

  • Je souhaite recevoir la newsletter

  • Billet d’humeur

    La coopération participative

    On raconte qu'au Moyen Age il existait des « moines pontifes » : on appelait ainsi cette catégorie de religieux parce qu’ils fabriquaient des ponts. En effet, à cette époque, pour passer d'une Seigneurie à une autre, il fallait passer par des ponts avec des péages payants et les pauvres n'avaient de ce fait pas les moyens de bouger. Ils étaient comme « assignés à résidence »...

  • Brèves

  • Articles récents