Collectif des Morts de la Rue

no image

0

Comme tous les ans depuis 2008 depuis le Collectif Varois des Morts de la Rue vous invite à faire mémoire des personnes décédées dans la rue ou dans un grande précarité, solitude, de l’année 20147.

En effet, depuis 1999, une soirée est organisée pour un temps de prière inter religieuse pour toutes les personnes se trouvant démunies suite à une catastrophe météorologique, la guerre, les accidents de la vie….

Le Collectif Varois des Morts de la Rue a désiré reprendre cette initiative en ajoutant un temps de cérémonie civil pour faire mémoire des personnes décédées dans l’année.

 

Pourquoi un Collectif ?

  • Pour rejoindre d’autres Collectif Nationaux.
  • Pour être une parole auprès des pouvoirs public et les interpeller face à cette situation de crise qui mets de nombreuses personnes fragiles en grande précarité, voir jusqu’à mourir.
  • Pour donner à ces personnes des funérailles dignes, humaines et être en lien, si possible avec les familles.

 

Le Collectif Varois des Morts de la Rue a comme projet de réaliser sur l’île de Lérins, en liens avec les moines, une stèle faisant mémoire de toutes les personnes, anonymes,  qui, pour un avenir meilleur partent sur des petits bateaux et périssent en Méditerranée.
Pour tout renseignement :

Joël RESCH
Président du Collectif Varois pour les Morts de la Rue.
06.37.50.25.23.


About the Author



Comments are closed.

Haut de page ↑

  • Je souhaite recevoir la newsletter

  • Billet d’humeur

    L'art de la conversation

    Le 16 avril dernier, plusieurs journalistes et écrivains ont décidé de faire entrer au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco « l’art de la conversation ». En apprenant cette nouvelle, j’ai craint qu’elle ne passe inaperçue dans nos associations et tout le réseau de la diaconie ; je profite de ce billet d’humeur pour attirer l’attention des lecteurs de Iota sur cet événement.

  • Brèves

  • Articles récents