Entourage : une application au service de l’engagement citoyen

Si le mot entourage définit ce qui est disposé autour de quelque chose ou de quelqu’un, c’est aussi depuis 2015 le nom d’une association qui œuvre en faveur des sans abris. Comme beaucoup d’autres ? Certes.  Elle a cependant une spécificité ! Entourage déploie son action à travers une application, un réseau social sur mobile. Sa vocation : rapprocher les habitants des sans domicile fixe et ainsi « donner du réseau à ceux qui n’ont plus de réseau ».

Avons-nous réellement besoin d’une application pour franchir un pas que nous pouvons faire naturellement ? Si l’on en croit les chiffres, oui ! Aujourd’hui en France, près de 150 000 personnes sont sans domicile fixe, chiffre qui a doublé en 10 ans, et seulement 5% des passants leur disent bonjour. Entourage veut nous encourager à plus d’humanité dans nos quartiers pour lutter contre l’isolement relationnel, car plus que de faim, c’est de solitude que l’on meurt en France.

Si l’association souhaite répondre aux problématiques concrètes des sans abri : réparer une paire de lunettes, obtenir des chaussures, laver une couverture ; elle désire aussi, et surtout, encourager les riverains à entrer en relation avec leurs voisins de la rue pour créer des chaines de solidarité et, pourquoi pas, d’amitié. Ainsi l’application recense-t-elle les zones de « chaleur humaine », ces « entourages » composés de riverains, associations, travailleurs sociaux, qui intègrent les personnes de la rue à la vie sociale du quartier.

La solidarité 2.0

Bien souvent nous ne savons pas trop comment aborder les personnes qui vivent à la rue. Crainte ? Gène ? Mauvaise conscience ? Peur d’être entraînés dans une relation qui nous dépasse ? Il nous est difficile de faire le premier pas. Entourage le sait, et propose donc des tutoriels* pour découvrir et mieux comprendre le monde de la rue.

Ne laissons pas nos peurs nous empêcher d’être solidaires !

Si cette application ne doit pas nous affranchir d’une réflexion sur l’exclusion et ses raisons sociétales, elle est une belle façon de nous rappeler d’agir chaque jour pour protéger cette fraternité qui s’affiche en lettres majuscules sur nos frontons. Ouvrons nos yeux et nos cœurs ; dans la lutte contre l’exclusion, nous avons tous un rôle à jouer, à la mesure de ce que nous pouvons donner.

Jasmine de Dreuzy, auteure bénévole à IOTA.

*Tutoriels disponibles sur l’application ou sur le site simple comme bonjourplateforme développée par Entourage qui propose des contenus pédagogiques liés à la précarité et l’exclusion sociale.

L’application entourage est téléchargeable sur Iphone ou Android. Cliquez ici pour découvrir le site.

Les initiatives solidaires fleurissent en France, c’est ainsi qu’à Paris, plusieurs commerçants ont accueilli les premiers « frigos solidaires » français. Venu de Berlin, ce projet invite les commerçants à placer un frigo libre service, financé par une cagnotte Helloasso, devant leur vitrine.
L’idée est simple, chacun y dispose ce qu’il veut (à l’exception des produits fragiles comme la viande ou le poisson ou des plats cuisinés maison), et toute personne peut se servir dans ce frigo. Une belle intention, anti gaspillage qui contribue à la solidarité locale et à créer du lien entre les personnes puisque les frigos deviennent aujourd’hui des lieux de rencontre et de partage entre les « remplisseurs » et les bénéficiaires.

Pour en savoir plus, rendez vous sur le site des frigos solidaires !


About the Author



Haut de page ↑

  • Je souhaite recevoir la newsletter

  • Billet d’humeur

    Militants de l'espérance

    Il y a sûrement mille manières de parler de la coupe du monde de football mais elle restera pour moi un exemple intéressant d’une belle aventure humaine : c’est une aventure assez longue, une route difficile que l’on découvre match après match et dont on ne connaît pas l’issue, même si on en espère une, bien sûr, le succès. ....

  • Brèves

  • Articles récents