Eco-hameau Saint-François : les travaux ont débuté !

Hébergement et logement La charmante bastide sera au centre de l'Eco-hameau solidaire Saint-François. Crédit : S. communication UDV

La charmante bastide, dans laquelle les travaux ont commencés, sera au centre de l’Eco-hameau solidaire Saint-François. Crédit : service communication UDV

0

A Draguignan, trois associations, Dracénie Solidarités (Pôle territorial de l’UDV), Habitat et Humanisme, et le Secours Catholique travaillent ensemble à un même projet : la construction de l’Eco-hameau solidaire Saint-François.

Vendredi 19 juin dernier, une rencontre sur le site a permis de faire un état des lieux de l’avancée du projet. Représentants de la Mairie, du Conseil général, de différentes structures sociales ou associations de Draguignan, membres de la communauté chrétienne… sont venus prendre des nouvelles !

eco ham 2

La présentation de l’avancée du projet s’est déroulée sur le magnifique terrain de la propriété. Crédit : Mathon

Le projet vise à la création d’un espace de vie, principalement dédié à des personnes fragilisées, qui soit une façon de penser un « vivre ensemble » respectueux de l’être humain et de son environnement.

Favoriser le vivre-ensemble

L’Eco-hameau cherchera à développer de nouvelles formes de solidarité basées sur le renforcement du lien social, permettant un chemin de développement en considérant la personne dans sa globalité (sociale, affective, physique, spirituelle…). Ceci amenant aussi à un renforcement du sentiment d’appartenance, de reconnaissance réciproque et de sécurité qui favorise une participation active de chacun à la vie collective.

Grâce à la participation de Paul Lambert au projet et à un don de 150 000 € apporté par la fondation Le Chemin qu’il préside, les travaux de réhabilitation de la bastide ont débuté (voir ci-dessous l’article sur Paul Lambert).

eco ham 3

Les plans du futur Eco-hameau solidaire Saint-François ont été présentés. Crédit : Mathon

Ainsi plus de la moitié du budget des travaux a été couvert. Le complément a été apporté par une autre Fondation, des dons du Clos de la Charité de l’Abbaye de Lérins et de particuliers. Ils permettront de construire ce qui sera le « cœur du hameau », un espace collectif destiné à accueillir les différentes propositions d’animation sur le site.

Cet espace collectif se composera d’une salle de 50 m² ouvrant sur une terrasse, une cuisine, des sanitaires et des bureaux. Les travaux devraient se terminer en novembre prochain.

Un bâti respectueux de l’environnement

Les avancées du projet ne s’arrêtent pas là. Lors de cette rencontre, l’association Habitat et Humanisme Var a informé qu’elle venait de déposer la demande de permis de construire pour les logements du hameau. Le hameau comprendra 39 logements allant du T1 au T5, se répartissant entre une pension de famille et des logements sociaux.

Les plans ont été présentés à cette occasion. Des échanges ont ensuite permis de mettre en valeur l’importance de développer aujourd’hui des lieux qui essaient d’être signe d’un désir de vivre ensemble, d’éducation à la paix et à la citoyenneté, dans une recherche de mode de vie plus sobre et respectueux des autres et de l’environnement.

Et parce que l’échange et la convivialité sont au centre du projet, la rencontre s’est poursuivie autour d’un repas partagé, animé par de riches discussions !

Marie-Dominique de Lalaubie

Plus d’infos : http://www.eco-hameausolidaire.fr/


Paul Lambert, un des mécènes du projet

Le don effectué par Paul Lambert, qui a affecté 150 000 euros à l’Eco-hameau Saint-François, a permis que les travaux de réhabilitation de la bastide puissent débuter. Cette donation a été faite via la Fondation Le Chemin, présidée par M. Lambert. En participant dès 2013 au Comité de pilotage, cet industriel implanté à Hyères, a toujours manifesté son intérêt pour le projet. Son apport couvre plus de la moitié du budget des travaux (une autre Fondation apportant 100 000 € et le reste venant du Clos de la Charité de l’Abbaye de Lérins et de dons de particuliers).

IMG_20150707_173411

Paul Lambert, industriel hyérois, président de la Fondation Le Chemin, soutient le projet

Paul Lambert a souhaité ainsi contribuer à ce qui sera le « cœur du hameau », un espace collectif destiné à accueillir les différentes propositions d’animation sur le site. Depuis plusieurs années, ce chef d’entreprise œuvre pour réconcilier économie et solidarité. Par le biais de sa fondation, M. Lambert reverse les dividendes de son entreprise pour aider, notamment, les personnes en grande précarité.

Christophe Parel, service communication UDV

 

 


About the Author



Comments are closed.

Haut de page ↑

  • Je souhaite recevoir la newsletter

  • Billet d’humeur

    La coopération participative

    On raconte qu'au Moyen Age il existait des « moines pontifes » : on appelait ainsi cette catégorie de religieux parce qu’ils fabriquaient des ponts. En effet, à cette époque, pour passer d'une Seigneurie à une autre, il fallait passer par des ponts avec des péages payants et les pauvres n'avaient de ce fait pas les moyens de bouger. Ils étaient comme « assignés à résidence »...

  • Brèves

  • Articles récents