En Dracénie, depuis 20 ans, Promo Soins soigne les plus fragiles

Promo Soins Draguignan est une association Loi 1901 créée le 20 mars 1997. Elle est membre de l’Union Diaconale du Var (UDV). Sa mission est de « permettre à tous l’accès aux soins et à la santé », particulièrement les plus fragiles. Tour d’horizon des activités menées par cette association.

« Accompagner, sensibiliser, dépister, prévenir, informer » : une frise de couleur avec des personnages colorés décline ces mots clefs en couverture du rapport d’activités 2016 de l’association. Ces mots résument bien la palette d’actions qui sont menées.

Promo Soins Draguignan œuvre en faveur de 4 objectifs :

  • L’insertion des bénéficiaires dans le droit commun à la santé,
  • La dispense de soins aux personnes qui en sont exclues,
  • La conduite d’actions de prévention santé,
  • L’itinérance dans les villes et villages de la « Cad », la Communauté d’agglomération dracénoise.

Une équipe diversifiée et compétente est au service de l’atteinte de ces objectifs.

Le Conseil d’Administration compte 18 membres et il est composé de professionnels de la santé, de l’action sociale, du monde associatif et de l’entreprise. L’association peut compter sur le soutien de 30 adhérents et 21 bénévoles actifs (médecins généralistes, infirmières, dentiste, psychologue, tabacologue, art thérapeute, pharmacien, chargé d’accueil…).

Enfin, 3 salariées en 2016 : une secrétaire, une coordinatrice et Conseillère en Economie Sociale et Familiale (CESF), et un travailleur social dont le contrat n’a pas été reconduit faute de moyens financiers.

Les locaux se situent dans ceux de la Maison de la Solidarité, boulevard Joseph Bernard de Trans à Draguignan, et sont mis à disposition par la ville.

Près de 40% d’augmentation de la fréquentation

Les chiffres qui montrent l’activité de l’association pourraient donner le tournis : ainsi, ce sont quelque 1530 entretiens qui ont été menés dans les locaux de Promo Soins au cours de l’année écoulée, soit une augmentation de près de 20% par rapport à 2015 (tous entretiens confondus : sociaux, médicaux, dentaires, psychologiques et addictologie).

Ceci représente plus de 500 personnes reçues à l’association, soit une augmentation de près de 40% par rapport à 2015. Les conditions de vie des personnes reçues en entretien révèlent la fragilité de ce public : 55% sont sans ressources, 63% n’ont pas de logement ou sont en logement insalubre ou indigne, ou hébergés, et 73% sont sans protection sociale ou avec une protection incomplète.

En 2016, 323 personnes accueillies n’étaient encore jamais venues à Promo Soins, soit une augmentation de 39%. Toutes sont orientées par différents prescripteurs : Conseil Départemental, Mission Locale, Centre Communal d’Action Sociale (CCAS)…

En tout, ce sont près de 1330 personnes différentes qui ont été reçues ces 4 dernières années, auxquelles il convient d’ajouter 462 personnes accueillies en 2016 dans le cadre du Promo Soins itinérant.

Malheureusement, ces chiffres révélés par cette association de terrain, située au plus proche des besoins du public et donc de la réalité sociale, tendent à montrer la précarisation croissante d’une partie de nos concitoyens.

L’intervention sociale

C’est la première étape du travail de Promo Soins : tout nouvel arrivant est systématiquement reçu en entretien social. Celui-ci permet de poser un diagnostic social global, avec une attention particulière portée au droit et à la santé. Les maîtres mots de cette étape sont : « accueil, écoute, orientation et accompagnement ».

En 2016, 390 personnes ont été reçues pour un entretien social, soit une hausse de 50% par rapport à l’année précédente. Cette augmentation s’explique par le nombre croissant de demandes, notamment celles venant du public sensibilisé grâce au Promo Soins itinérant dans les communes de la Cad. Parmi ces personnes, 36% ne disposaient d’aucune couverture sociale et 115 ont pu bénéficier du dépôt d’un dossier de demande d’ouverture de droits (AME, PUMA/CMUC, ACS). La majorité était sans ressources.

Heureusement, et il faut ici saluer notre système de protection sociale, ces dossiers ont débouché sur une ouverture de droits et donc sur une réinsertion dans le droit commun à la santé pour 115 bénéficiaires et leurs ayants droits. Où l’on découvre les bienfaits d’une action de terrain, menée au plus près des plus fragiles…

Les consultations médicales

Les consultations médicales sont le cœur de l’action de Promo Soins : il s’agit de soigner, et plus largement de prendre soin des personnes exclues et blessées par la vie. Ici les mots clefs sont : « médecins généralistes, dentiste, psychologue, art thérapeute, pharmacien, tabacologue et infirmières ».

En 2016, 282 personnes ont été reçues au cours des 711 consultations médicales, toutes consultations confondues (médicales, dentaires, psychologiques et addictologie), soit une hausse de plus de 11% par rapport à 2015. A noter : les consultations avec une addictologue ont explosé avec plus de 350% d’augmentation !

L’association constate que le nombre de consultations reste élevé, malgré une diminution des permanences due au manque de médecins. D’où l’urgence à recruter de nouveaux médecins bénévoles ou, faute de bénévoles, à trouver des financements pour assurer la prise en charge d’un salaire de médecin 2 à 3h par semaine.

La demande est de plus en plus forte pour les consultations dentaires. 42 prothèses dentaires ont été posées en 2016, ceci grâce à une convention signée entre l’Agence Régionale de Santé (ARS) et l’UDV.

La demande ne cesse d’augmenter également pour les consultations psychologiques.

Enfin, les 5 consultations tabaccologiques par mois sont maintenues, et elles dénotent un réel besoin au vu des 352% d’augmentation de leur fréquentation ! L’infirmière addictologue est en mesure de recevoir toute personne avec une autre addiction que le tabac : alcool, drogue…

En 2017, l’association va maintenir l’ensemble des consultations. Elle devra chercher des professionnels bénévoles ainsi que des financements nouveaux pour pallier au manque de bénévoles. Le temps de travail salarié de la secrétaire et du travailleur social sera augmenté, et ce pour pouvoir répondre aux multiples demandes. Ceci permettra à Promo Soins d’ouvrir le vendredi matin, alors que l’association n’était ouverte que du lundi au jeudi.

D’autres actions médicales

Diverses actions médicales sont aussi conduites par Promo Soins Draguignan.

La pharmacie : à la dispense de soins, s’ajoute également la fourniture de médicaments. La quasi-totalité de ceux-ci sont fournis gratuitement par la Pharmacie Humanitaire Internationale (PHI) de Nîmes. Elle est tenue par un bénévole pharmacien.

L’hygiène corporelle : une douche est mise à disposition ainsi que des kits d’hygiène (545 douches ont été prises l’année dernière).

Le dépistage : les dépistages sont proposés pour le VIH (avec orientation vers le Centre de dépistage anonyme et gratuit, CDAG, ou le laboratoire du Centre hospitalier de la Dracénie), ainsi que pour le cancer du côlon, en collaboration avec l’association Isis 83, qui gère le dépistage du cancer colorectal dans le Var.

La vaccination : après un bilan réalisé par le médecin lors de chaque consultation, une proposition est faite pour une vaccination en interne ou vers les services compétents du Conseil Départemental (DSI).

Le sevrage tabagique : une tabacologue est à disposition des patients de Promo Soins tous les lundis sur RDV. Des substituts nicotiniques sont par ailleurs proposés gratuitement.

L’art thérapie : depuis 2011, cette activité connait un réel succès, grâce à l’intervention d’une art thérapeute diplômée. Cette méthode thérapeutique facilite l’expression de soi et la communication à travers la création artistique de façon à exprimer et atténuer les manifestations émotionnelles.

« L’art thérapie permet de révéler ce que la parole seule n’arrive pas à exprimer. C’est une alternative à la souffrance psychique ou physique qui amène le patient à trouver ses propres solutions ».

En 2016, ce sont 32 personnes qui se sont exprimées au travers de cet art. Voici quelques unes de leurs œuvres :

Promo Soins itinérant

Une action Promo Soins itinérant a été mise en place en 2015 et elle s’est poursuivie en 2016. Le principe est d’aller à la rencontre des salariés, des bénévoles et du public des différentes associations et services institutionnels de la Dracénie pour  présenter les actions de l’association, mais également informer le plus grand nombre de personnes sur le rôle de Promo Soins, que ce soit au niveau des soins dispensés, de la couverture sociale, ou des démarches administratives à effectuer.

Un travailleur social ainsi qu’une infirmière, lors d’un temps d’accueil convivial et chaleureux, peuvent alors répondre aux questions d’ordre général et si besoin proposer un rendez-vous à l’association ou organiser le déplacement d’un médecin.

Des ateliers santés sont également systématiquement proposés lorsque l’intervention s’effectue auprès de patients. Les thématiques qui ont pu être abordées à ce jour sont : l’automédication, la tabacologie, la sexualité, les maladies cardiaques…

L’équipe se déplace 2 à 3 fois par mois dans les différentes structures (Dracénie Solidarités, pôle territorial de l’UDV, et son épicerie itinérante, Les Restos du Cœur, Culture et Expression, St Vincent de Paul, Maraude mobile de Draguignan, Croix Rouge Française, Mission Locale, lycées…), et sur différentes communes : Bargemon, Callas, Le Muy, Vidauban etc.

L’objectif est que ce projet aboutisse à des consultations médico-sociales à l’extérieur de Promo-Soins. Des sessions avec l’équipe mobile du CCAS sont mises en place aussi souvent que nécessaire. L’infirmière ou le médecin est munie d’une trousse de premiers secours et peut prodiguer des soins et/ou poser un diagnostic santé sur place auprès des publics les plus en difficultés qui, de par leurs problématiques, ne se déplaceront pas sur notre structure.

462 personnes ont pu bénéficier de cette action en 2016.

Les journées de prévention

L’association propose des temps consacrés à la prévention. Ainsi, une demi-journée a été organisée sur la prévention des risques festifs. 50 jeunes de 16 à 25 ans, sortis du système scolaire, en ont bénéficié. Partant du constat de l’évolution des façons de faire la fête depuis le milieu du XXème siècle, et prenant en compte les risques liés à cette évolution (consommations abusives, addictions, risques auditifs, sécurité routière…), cette séance de prévention a été très riche. Elle a mélangé les aspects éducatifs et ludiques et s’est voulue interactive.

En partenariat notamment avec Dracénie Solidarités et le Codes 83 (Comité départemental d’éducation à la santé), Promo Soins a aussi organisé une journée de promotion de la nutrition. L’objectif était de promouvoir le lien entre alimentation, activité physique et santé, en rendant acteurs les différents publics participants. L’événement a permis de sensibiliser 191 enfants et 135 adultes !

Ensemble on va plus loin !

Promo Soins Draguignan fait sienne cette devise de l’Union Diaconale : « Seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin ! ».

Ainsi, de multiples partenariats sont établis avec de nombreuses entités : les financeurs (ARS, CPAM, Conseil Régional et Départemental…), les mécènes (Caisse d’Epargne), l’Hôpital de Draguignan, les associations (Dracénie Solidarités, Aleas, Solidarités Est Var, pôle territorial de l’UDV, Isis 83…).

Cette année, 2 nouvelles conventions de partenariat ont été signées avec la mairie de Draguignan et le CCAS, ainsi qu’avec la CPAM.

Faire la liste complète des nombreux partenaires serait trop fastidieuse pour nos lecteurs, mais on peut aussi citer l’Avaf (Association Varoise d’Accueil Familial), la Mission Locale, le Secours Catholique, l’IME de Salernes etc.

Ce travail en réseau permet à Promo Soins Draguignan de développer son offre de soins et de mener à bien sa mission afin d’être encore et toujours au plus près des besoins des plus fragiles.

Par Christophe Parel, responsable communication de l’UDV, avec Promo Soins Draguignan (les informations principales et les chiffres  sont tirés du rapport d’activités 2016 de l’association).


Cette association vous intéresse ?
Vous souhaitez faire un don ou proposer vos services bénévoles ?
Contact :
Maison de la solidarité
Promo Soins
57, boulevard Bernard Joseph de Trans
83300 Draguignan
[email protected]
http://promosoins-draguignan.fr/
https://www.facebook.com/PromoSoinsDraguignan/
http://www.udv-asso.fr/je-fais-un-don/

Vous voulez en savoir plus sur les 4 Promo Soins du réseau de l’UDV ?
Lisez notre article « Promo Soins : remettre l’homme debout », paru il y a 1 an sur IOTA :
http://iota.udv-asso.fr/promo-soins-remettre-lhomme-debout/


About the Author



Haut de page ↑

  • Je souhaite recevoir la newsletter

  • Billet d’humeur

    La coopération participative

    On raconte qu'au Moyen Age il existait des « moines pontifes » : on appelait ainsi cette catégorie de religieux parce qu’ils fabriquaient des ponts. En effet, à cette époque, pour passer d'une Seigneurie à une autre, il fallait passer par des ponts avec des péages payants et les pauvres n'avaient de ce fait pas les moyens de bouger. Ils étaient comme « assignés à résidence »...

  • Brèves

  • Articles récents