La CPO entre l’ARS et l’UDV a été signée

La Convention Pluriannuelle d’Objectifs (CPO) a été signée par l’Agence Régionale de Santé (ARS), représentée par Mme Marie-Christine Savaill, directrice de la santé publique et environnementale, et l’Union Diaconale du Var (UDV),  par son président Thierry O’Neill, le vendredi 5 mai 2017.

La CPO est valable pour une période de 4 ans et s’étend du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2020.

Le soutien de l’ARS  se fera via le versement d’une subvention globale à l’UDV, qui répartira les fonds aux différentes associations concernées, en fonction des modalités définies dans la convention.

Sur une année, le montant global accordé s’élève à près de 400 000€, soit une aide d’1 600 000€ sur 4 ans !

10 associations sont concernées par cette aide financière, réparties sur 4 pôles territoriaux :

  • Aire Toulonnaise : Solidarités Aire Toulonnaise, Promo Soins Toulon, Kaïré et Amitié Massillon.
  • Dracénie : Dracénie Solidarités et Promo Soins Draguignan.
  • Est-Var : Promo Soins Fréjus-St Raphaël, Les Amis de Paola et l’Epafa.
  • Provence Verte : Provence Verte Solidarités.

Le Centre départemental basé à Toulon bénéficie lui aussi d’un  soutien financier au titre de la coordination de l’action et du partenariat avec l’ARS. De plus, une coordinatrice des actions de santé de l’UDV, Émeline Rococo, a été recrutée pour :

  • Animer le réseau santé de l’UDV,
  • Développer des projets de santé principalement pour les personnes en situation de précarité ou résidant dans les quartiers dits « sensibles »,
  • Apporter une expertise.

Son rôle est aussi de faire le lien entre les associations qui bénéficient de la CPO et l’ARS.

Émeline Rococo, nouvelle coordinatrice des actions de santé à l’UDV.

Parmi les champs d’actions  soutenus par l’ARS on peut citer : le développement de l’accès aux soins, l’ouverture des droits à la santé et l’accompagnement social des patients, la mise en place d’actions de prévention, de promotion et d’éducation à la santé etc.

Le champ couvert par la CPO n’est pas figé et il a vocation à s’enrichir de nouvelles actions en fonction des réponses aux appels à projets et des initiatives mises en place par les associations.

Les CPO ont été instaurées par la Loi Valls du 29 septembre 2015 et elles ont pour objectif :

  • d’améliorer la lisibilité des besoins à couvrir et des actions menées sur le territoire,
  • d’inscrire les partenariats dans la durée,
  • de contractualiser l’attribution des subventions,
  • de permettre une vision partagée sur la prévention et promotion de la santé.

Par Christophe Parel (responsable communication) et Émeline Rococo (coordinatrice des actions de santé).

Cliquez-ici pour accéder à l’article de Var Matin du 23 avril 2016, annonçant le partenariat entre l’ARS et l’UDV.


About the Author



Haut de page ↑

  • Je souhaite recevoir la newsletter

  • Billet d’humeur

    La coopération participative

    On raconte qu'au Moyen Age il existait des « moines pontifes » : on appelait ainsi cette catégorie de religieux parce qu’ils fabriquaient des ponts. En effet, à cette époque, pour passer d'une Seigneurie à une autre, il fallait passer par des ponts avec des péages payants et les pauvres n'avaient de ce fait pas les moyens de bouger. Ils étaient comme « assignés à résidence »...

  • Brèves

  • Articles récents