Colloque sur l’écologie : mardi 12 juin à Toulon

Focus

0

En partenariat avec le Pèlerin et le Conservatoire du Littoral, l’Union Diaconale du Var organise un grand colloque sur l’écologie sociale et environnementale, en un mot l’écologie humaine, mardi 12 juin à Toulon.

Il reste des places : n’hésitez pas à vous inscrire sans plus tarder en contactant le service formation de l’UDV.
Attention l’inscription est obligatoire. 

Contact : 04 94 24 90 01 et [email protected]

Plus d’infos en consultant l’affiche ci-dessus ou en cliquant ici pour la télécharger.

« Il est fondamental de chercher des solutions d’écologie intégrale qui prennent en compte les interactions des systèmes sociaux. Il n’y a pas deux crises séparées, l’une environnementale, l’autre sociale, mais une seule et même crise socio-environnementale… Il faut une approche intégrale pour combattre la pauvreté, pour restaurer la dignité des exclus, et simultanément préserver la nature. » 
Pape François, Laudato Si §139.

Ce colloque croisera plusieurs regards et expériences pour enrichir notre vie quotidienne et les pratiques associatives et pédagogiques de celles et ceux qui s’engagent pour construire un monde plus fraternel avec les plus démunis.

Intervenants :
Dominique LANG – Prêtre assomptionniste et journaliste au Pèlerin
François FOUCHIER – Délégué Régional PACA au Conservatoire du littoral
Gilles REBECHE – Diacre, animateur de la diaconie dans le Var

Mardi 12 juin de 9h à 17h à Toulon

Tarif : 5€
Lieu : DDEC – Salle Tabgha – impasse Mirabeau – 83000 Toulon
Inscription obligatoire avant le mardi 5 juin auprès du service formation de l’UDV
Renseignements et contacts : [email protected] ou 04 94 24 90 01
Possibilité de restauration dans les environs ou d’apporter son repas

N’hésitez pas à diffuser cette information autour de vous !


About the Author



Haut de page ↑

  • Je souhaite recevoir la newsletter

  • Billet d’humeur

    Ressourcements

    Une vieille histoire raconte qu’un jeune moine au bord du burn out s’en alla voir un ancien pour l’interroger : « Comment se fait-il, mon père, que lorsque j’ai fait mon devoir dans les taches qui me sont confiées, l’accueil des hôtes et le service des autres frères, je me sente épuisé ; C’est comme si j’étais vidé ! »...

  • Brèves

  • Articles récents