En chemin vers Compostelle avec des accueillis

« Hit the road Jacques ! » *

Sur les routes de Saint Jacques de Compostelle avec les sans domicile

* « Prends la route Jacques » est le titre d’une chanson de Ray Charles.

« Hit the road Jacques » est un projet élaboré au sein de la Résidence Solidaire des Favières, par l’association Logivar, membre de l’UDV. L’objectif est de parcourir à pied les 1600 kilomètres qui relient le Puy en Velay à Saint Jacques de Compostelle avec une équipe intergénérationnelle composée de résidents, de salariés et de bénévoles.

Un périple envisagé en plusieurs étapes, qui débutera au Puy en Velay le 17 septembre prochain pour, dans un premier temps, rallier Conques.

« La marche, un exercice moins physique que spirituel » Bernard Ollivier

La marche est une activité accessible au plus grand nombre. Mettre un pied devant l’autre est une chose naturelle, et gratuite (ou presque !). Le corps en mouvement, les sens en éveil, on marche, pour avancer certes, mais aussi pour cheminer, en soi, vers soi. La marche nous allège, de nos rôles sociaux, de nos soucis, du poids de nos vies et nous mène ainsi à l’essentiel. Le sentiment de liberté, la possibilité d’intérioriser, le bonheur de se dépasser et les rencontres qu’offrent la randonnée sont une voie inédite de résilience.

Une invitation à se mettre en mouvement non seulement physiquement mais psychiquement, spirituellement. Marcher pour reprendre pied.

« Hit the road Jacques » repose sur la conviction que cheminer vers Santiago sera pour les accueillis des Favières l’occasion d’un moment de paix et de réflexion : un support positif dans leur parcours de reconstruction et de réinsertion.

Vous pouvez vous aussi vous associer à ce projet, notamment par un coup de pouce financier ! Une cagnotte est en ligne pour encourager votre générosité :

https://don.frejustoulon.fr/projet/permettre-a-des-personnes-sans-domicile-de-faire-le-chemin-de-saint-jacques-de-compostelle/

« Toute marche est guérison. Elle ôte l’individu à son univers familier et lui permet de s’éloigner de ses traces… de contrôler à nouveau sa vie et soi-même. L’expérience procure un sentiment d’aboutissement et de renaissance. Marcher c’est retrouver son chemin intérieur ». David le Breton

Jasmine de Dreuzy, auteure bénévole pour Iota.

 


About the Author



Haut de page ↑

  • Je souhaite recevoir la newsletter

  • Billet d’humeur

    AMDG

    La lecture de la presse et l’observation de la vie de nos sociétés ces temps-ci nous font l’effet d’un monde qui virevolte dans tous les sens, se perd en d’innombrables directions à des vitesses folles qui l’entrainent vers des rivages inconnus et parfois effrayants : l’éthique souvent citée mais finalement oubliée...

  • Brèves

  • Articles récents