Arrêt des activités à la ferme des Esclamandes

Communiqué de presse daté du 14 décembre 2018

L’association EPAFA a décidé lors de son conseil d’administration du 3 octobre 2018 de ne pas poursuivre en 2019 la gouvernance de la ferme des Esclamandes, au vu du péril financier dans lequel l’entraînait la gestion de ce site.

En effet, cette activité met en danger la poursuite des autres actions de l’association à Fréjus sur le quartier de La Gabelle et sur celui de l’Agachon : espace de vie sociale, centre d’initiation à la langue française, lieu d’accueil parents enfants, soutien scolaire, médiation de quartier…

Le Conseil d’Administration d’EPAFA a donc préféré concentrer ses efforts sur ce qui constitue le cœur de son engagement.

Depuis la reprise de la ferme des Esclamandes, anciennement portée par l’association Semailles 83, l’association EPAFA n’a pas touché les subventions escomptées pour cette activité d’économie solidaire et d’éducation environnementale. Malgré la mise en œuvre d’un comité de pilotage élargi à d’autres partenaires, aucune solution de financement à court terme n’a pu être trouvée.

C’est donc avec regret que l’association est contrainte de mettre un terme aux contrats des salariés affectés à la ferme et de mettre en sommeil les activités proposées telles que l’espace animalier, l’exploitation de la canne de Provence, le maraîchage, et l’accueil de groupes scolaires ou d’associations médico-sociales.

L’EPAFA reste néanmoins consciente de la perte que représenterait pour le territoire de la CAVEM la fermeture totale du projet de ferme solidaire des Esclamandes en terme de cohésion sociale, d’écologie intégrale et d’éducation environnementale tant pour des publics défavorisés que pour des vacanciers et autres amoureux de la nature.

C’est pourquoi, le Conseil d’Administration d’EPAFA s’est tournée vers l’association UDV (Union Diaconale du Var) afin de lui demander de prendre auprès du conservatoire du littoral le relais de l’AOT (autorisation d’occupation temporaire).

Dans ce cas, l’UDV reprendrait à sa charge le contact auprès des partenaires concernés notamment la ville de Fréjus et la CAVEM, le suivi et la réponse aux éventuels appels à projets qui pourraient à l’avenir permettre une reprise de l’activité de la ferme des Esclamandes.

Pour l’heure, l’UDV pourrait assumer en direct la transition et le gardiennage du site afin d’éviter les dégradations possibles et entretenir les lieux en attendant que puisse reprendre l’activité d’économie sociale et solidaire à vocation environnementale et éducative qui est à l’origine de la création de la ferme des Esclamandes.

L’UDV souhaite qu’une association autonome centrée essentiellement sur le projet de sauvetage de la ferme des Esclamandes se constitue. Plusieurs personnes nous ont fait part de leur désir de rejoindre cette équipe. N’hésitez pas à vous manifester si vous aussi êtes prêts à nous aider dans cette nouvelle aventure. Merci d’avance.

Pour tout renseignement et contact :

Projet  ferme des Esclamandes : fermedesesclamandes(arobase)gmail.com

Gilles Rebêche, président par intérim d’EPAFA

Cliquez ici pour télécharger l’article de Var Matin publié le 25 décembre 2018


About the Author



Haut de page ↑

  • Je souhaite recevoir la newsletter

  • Billet d’humeur

    Initiatives citoyennes

    Depuis quelques mois, il est question aux quatre coins du pays de redynamiser l’initiative citoyenne. Comment ne pas se réjouir de ce désir de s’exprimer et de partager ses rêves et ses projets pour rendre le monde plus juste, plus fraternel et plus éco- responsable de la planète...

  • Brèves

  • Articles récents