Amitiés Cité : une nouvelle association est née !

Famille et quartiers La convivialité est au cœur du rapprochement des 3 associations !

La convivialité est au cœur du rapprochement des 3 associations !

0

C’est l’aboutissement de 6 années de réflexion et de travail pour accompagner au mieux les habitants des quartiers ouest de Toulon. La nouvelle entité vient d’être créée suite à la dissolution puis la fusion des 3 associations membres de l’UDV : FAC, Vigies et Amitié Moulins.

Cela vaut la peine d’être évoqué, une nouvelle association vient apparaître dans le paysage toulonnais et elle a pour nom Amitiés Cité. Elle sera pleinement opérationnelle à partir du 1er janvier 2016. Sa création a été officialisée au cours d’une assemblée générale,  lundi 14 septembre 2015. Elle résulte de la dissolution puis de la fusion de trois associations bien connues des habitants de l’Ouest Toulonnais :

  • Amitié Moulins, présente sur le quartier du Grand Jonquet. Elle accueille et accompagne des familles (ateliers, braderies, sorties, accompagnement scolaire, « écrivain public ».
  • FAC (Familles Amitié Cité), localisée au Pôle Jeunesse Escaillon, dans le quartier Pontcarral. Habilitée ALSH (Accueil de Loisir sans Hébergement pour les 6/11 ans), elle participe au CLAS (Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité), propose des ateliers socio-éducatifs pour parents et enfants, et s’associe à des événements de quartier. Elle est en proximité avec les établissements scolaires, via le Pedibus.
  • Vigies (Var Innovation pour la Gestion des Initiatives d’Economie Solidaire), implantée à La Beaucaire. A ce jour seule épicerie solidaire à Toulon, elle propose des ateliers pédagogiques et éducatifs pour les parents et les enfants des familles accueillies, un Système d’Echange Local (SEL), une « boutique linge », des friperies solidaires, et elle organise ou participe à des événements de quartier.

La convivialité est au cœur du rapprochement des 3 associations !

Partage de valeurs et d’objectifs

Ce rapprochement a pu être possible car ces 3 associations qui n’en formeront bientôt plus qu’une se rassemblent autour de valeurs communes :

  • L’accueil sans distinction de culture, origine ou religion
  • La convivialité, le partage et la solidarité
  • L’aide à la famille sous toutes ses formes
  • La valorisation de la personne par la promotion de l’autonomie et la construction commune
  • La facilitation du « vivre-ensemble » et la citoyenneté.

Elles se retrouvent aussi dans des objectifs communs :

  • Faire du lien social un vecteur de lutte contre l’exclusion et l’isolement
  • Apporter des soutiens éducatifs et pédagogiques aux familles
  • Favoriser l’accès à l’emploi et à la formation
  • Susciter et valoriser la participation active des familles.

La convivialité est au cœur du rapprochement des 3 associations !

Unifier les forces vives pour les rendre plus fortes

Ce partage de valeurs et d’objectifs a permis la fusion des 3 structures. L’objectif est de rendre plus cohérente, visible et efficiente l’action des associations membres de l’UDV dans les quartiers de Toulon Ouest. Et cette volonté ne date pas d’hier, elle s’intègre dans une stratégie et une histoire.

Depuis 2006, l’UDV, dans le cadre du programme « Territoires Solidaires », œuvre à établir des projets de territoire plus lisibles, en cohérence avec les remontées des acteurs de terrain, et la mise en place progressive de Pôles territoriaux. Dès 2009, le projet Amitiés Cité était vu comme un espace inter-associatif au sein de l’Union Diaconale du Var, regroupant les associations agissant sur les quartiers Ouest.

De nombreux partenaires associatifs et institutionnels ont permis la réussite du projet, parmi lesquels il faut citer le Secours Catholique, qui a apporté une aide financière et un soutien méthodologique essentiel.

Lien social et autonomie de la personne

Aujourd’hui, Amitiés Cité regroupe des personnes qui ont pour objectif commun d’aider les personnes dans le besoin à faire face à leurs propres difficultés, et ceci pour qu’elles deviennent autonomes. L’association a posé 2 objectifs dans ses statuts :

  • Créer du lien social en développant des activités socioculturelles et en favorisant les rencontres
  • Favoriser l’accès à l’autonomie par des initiatives d’économie solidaire, des mises à niveau et la responsabilisation.

La convivialité est au cœur du rapprochement des 3 associations !

Aller au-delà des peurs

De même qu’il ne s’est pas fait en un jour, ce rapprochement ne s’est pas fait tout seul : il a fallu dépasser les peurs et les appréhensions de chacun ! On le comprend, certains bénévoles ou salariés redoutaient que cette fusion les appauvrissent, leur fassent perdre leur âme et ce qui constituait l’unicité de leur association. C’est pour cela que le projet s’est constitué progressivement, sur le temps long, et par étapes. C’est pour cela aussi que divers accompagnements ont été sollicités pour accompagner au mieux cette évolution.

Voici les principaux :

  • 2013 : intervention du Dispositif Local d’Accompagnement (DLA) pour préparer le projet de rapprochement
  • 2014 : travail sur le projet associatif avec un consultant de l’AMF
  • 2015 : accompagnement du DLA pour décider de la forme juridique du projet

Aujourd’hui le travail se poursuit et l’association est en train de définir des fiches de postes pour les salariés et les bénévoles en responsabilité.

La convivialité est au cœur du rapprochement des 3 associations !

Coopération et mutualisation sont dans l’air du temps !

Il apparaît que la naissance d’Amitiés Cité reflète l’évolution actuelle des politiques publiques et illustre la transformation du monde associatif. En effet, l’heure est à la coopération et la mutualisation entre les intervenants du champ social, à une époque où la puissance publique plaide pour l’optimisation et la rationalisation des actions. En ce sens, l’initiative Amitiés Cité peut être vue comme une expérience pilote.

Inscrite dans l’organisation du récent Pôle territorial toulonnais de l’UDV, baptisé Solidarités Aire Toulonnaise, la nouvelle association entre dans une phase décisive, guidée par une gouvernance globale et une coordination mutualisée.

Il ne reste plus qu’à souhaiter bon vent à Amitiés Cité, qu’elle sache garder le cap vers toujours plus de solidarité et de proximité avec les habitants des quartiers ouest de Toulon !

Amitiés Cité en quelques chiffres

  • 1 seul Conseil d’administration composé de 17 membres : 14 administrateurs + 3 personnes morales (UDV, Secours Catholique, Société Saint Vincent de Paul)
  • 12 salariés dont 6 en CDI, 4 en insertion et 2 contrats aidés
  • Environ 20 bénévoles impliqués
  • Quelque 500 personnes soutenues et accompagnées chaque année
  • Un budget annuel consolidé d’environ 370.000 euros

La convivialité est au cœur du rapprochement des 3 associations !

 

Questions à Thérèse Faivre, coordinatrice et Daniel Albera, président

  1. Thérèse, peux-tu nous dire comment tu as vécu ce rapprochement ?

Ce rapprochement des 3 associations ne s’est pas fait du jour au lendemain, c’est un projet de longue haleine, certains en parlaient déjà il y a 15 ans, à l’époque du projet «amitiés 2000».  Cela ne pouvait pas se faire dans la précipitation, on a pris notre temps et on a peu à peu appris à se connaitre, à échanger sur nos pratiques associatives… Le résultat d’aujourd’hui montre que cette patience a porté ses fruits.

  1. Thérèse, avez-vous rencontré des obstacles en cours de route ?

Oui, et ensemble nous avons appris à les dépasser ! Certains ont eu peur de perdre leur autonomie, leur identité, ils craignaient d’être noyés dans la masse, de perdre leur spécificité. Or aujourd’hui, la majorité des personnes impliquées, bénévoles et salariés, sont partants et adhèrent au projet, même si certaines inquiétudes subsistent. Ce qui est sûr c’est qu’il ne faut pas tout ni trop attendre de ce rapprochement, cela ne va pas tout résoudre comme par magie…

  1. Thérèse, est-ce que ce rapprochement change ta façon de travailler ?

Oui et Non. Mon poste est mutualisé depuis 3 ans donc mon quotidien change peu. Mais ce changement, qui devient très concret pour les équipes, améliore nos pratiques professionnelles ! La mutualisation de certains postes et des moyens logistiques rend nos actions plus cohérentes. Des emplois ont pu être créés et d’autres pérennisés, c’est un cercle vertueux qui ouvre le champ des possibles ! L’UDV a eu la bonne vision de départ : aujourd’hui il faut avoir une taille suffisante pour être un acteur incontournable sur un territoire.

  1. Daniel, le mot de la fin est pour le président : comment vois-tu cette évolution ?

Je suis heureux de voir la réalisation concrète du projet Amitiés Cité. A force d’échanger avec les uns et les autres, on réalise qu’on a des choses en commun, qu’on partage un même idéal ! Dans les quartiers les personnes s’investissent beaucoup, et cette nouvelle étape donne envie de s’investir encore davantage. Il faut comprendre que ce n’est pas anodin d’être bénévole : l’engagement ne se fait pas à moitié, or on a tous une multitude de choses à faire. Alors je veux remercier vivement tous ceux qui s’engagent au service des habitants des quartiers : les administrateurs, les bénévoles et les salariés. Nous vivons une mutation et cela demande des efforts pour s’adapter, alors je leur dis MERCI !

 

 


About the Author



Haut de page ↑

  • Je souhaite recevoir la newsletter

  • Billet d’humeur

    Pâques...

    Quarante jours de Carême et voilà qu’une fois encore Pâques vient à nous dans sa splendeur et le bouquet d’espérance qui l’accompagne. Trois mois d’hiver bien mouillé et voilà que le Printemps revient comme la chanson qui le dit si bien.
    Trois mois de diagnostic et voilà quoi ?...

  • Brèves

  • Articles récents