Amitiés Cité : un cœur qui bat au rythme des quartiers

La France compte aujourd’hui 1491 quartiers dits « prioritaires », dans lesquels résident environ six millions d’habitants, vivant pour la plupart sous le seuil de pauvreté. Appelés communément « cités » ou « banlieues », ces quartiers populaires cumulent beaucoup de difficultés – sociales, économiques, spatiales, ethniques –  et peu de moyens.

Les besoins recensés dans ces territoires pour scolariser, animer, intégrer, apporter la culture ou diminuer le chômage sont 30% supérieurs à la moyenne française, aussi sont-ils identifiés comme des « quartiers prioritaires de la politique de la ville » ou QPV.

Au sein de la Métropole Toulon Provence Méditerranée, ces QPV sont au nombre de 13. Au cœur de ces territoires en situation de fragilité économique et sociale, de nombreuses associations s’engagent.

Acteurs fort du développement local, elles sont porteuses d’initiatives innovantes et structurantes visant à améliorer les conditions de vie des habitants. C’est le cas d’Amitiés Cité.

Une association et trois pôles d’activités

Un portail qui s’ouvre sur un jardin, des arbres luxuriants, des tables et des chaises disposées à l’ombre d’une tonnelle, des vélos et des trottinettes qui attendent que des mains enfantines viennent les empoigner pour une promenade empressée, une porte ouverte par laquelle entrent et sortent des femmes, des enfants, une famille…

Situé au cœur du quartier prioritaire du Jonquet, ce lieu à la fois paisible et animé, est un des pôles d’Amitiés Cité.

Cette association a vu le jour en 2016, suite au regroupement de trois associations de l’ouest toulonnais : Amitié Moulins, FAC (Familles Amitié Cité) et VIGIES (Var Innovation pour la Gestion des initiatives d’Economie Solidaire).

Membre de l’Union Diaconale du Var (UDV), Amitiés Cité œuvre dans trois quartiers prioritaires de Toulon : la Beaucaire, le Jonquet et Pontcarral.

Amitiés Cité a pour vocation d’accompagner les habitants de ces quartiers vers l’autonomie et l’insertion sociale, scolaire et professionnelle, « elle agit dans le respect du principe de la laïcité, et dans une dimension œcuménique et interreligieuse ».

Des activités multiples et variées

L’accumulation des difficultés sociales, économiques ou culturelles peut être source de fragmentation sociale et d’isolement urbain. Ainsi, est-ce dans un contexte souvent sensible, qu’Amitiés Cité initie ses actions aux bénéfices des habitants en s’appuyant sur les particularités, les ressources et les nécessités locales.

Il faut savoir créer des conditions particulières pour susciter l’engagement des populations ciblées pour qu’elles deviennent ainsi les forces vives du développement social de proximité. Les habitants des quartiers de la Beaucaire, du Jonquet ou de Pontcarral sont les plus à mêmes de connaitre les problèmes qui les concernent, et qu’ils subissent.

Si les pratiques et les initiatives sont déployées selon des stratégies propres à chaque pôle, elles se déclinent néanmoins sous des volets communs : éducatif, sanitaire, social et économique.

Volet éducatif

Décrochage scolaire, désinvestissement parental éducatif et/ou scolaire, inégalités sociales, mise en échec, illettrisme, absentéisme, trafics, insécurité, monoparentalité, sentiment d’impuissance, avenir incertain… Les problématiques éducatives dans les quartiers populaires sont multiples.

Pour autant l’éducation reste le pilier majeur du développement socio-économique et la réussite scolaire est le moteur de l’ascension sociale.

Amitiés Cité développe divers projets pour soutenir enfants et parents face à ces difficultés : accueil de loisirs, pédibus (ramassage scolaire à pied), activités parents-enfants, soutien scolaire, collaboration avec les écoles (CLAS : Contrat Local d’Accompagnement Scolaire et PRE : Programme Réussite Educative), soutien à la parentalité…

Les initiatives sont multiples pour accompagner les enfants dans leurs apprentissages des savoirs et de la citoyenneté, et encourager les parents dans leurs responsabilités éducatives.

Volet sanitaire

Les quartiers prioritaires sont également discriminés dans le domaine de la santé. Les disparités en termes d’état de santé de la population et d’offres de soins sont énormes par rapport à la moyenne nationale.

Développer la prévention, promouvoir l’éducation à la santé, favoriser l’accès aux droits et aux soins sont des enjeux capitaux pour ces territoires fragilisés.

Pour y répondre Amitiés Cité propose plusieurs ateliers : équilibre alimentaire, naturopathie, cuisine, sport, actions de sensibilisation etc.

Volet social

Les quartiers prioritaires sont souvent le lieu de tensions et de fractures sociales. Raccommoder un tissu social profondément abimé suppose du temps et une ambition résolument solidaire qui puisse lutter efficacement contre l’exclusion et l’isolement.

Dans ce contexte Amitiés Cité cherche à faciliter les rencontres et les échanges entre les habitants des quartiers et à encourager la mixité afin de restaurer et renforcer la cohésion sociale, vecteur de développement local : organisation de moments conviviaux et festifs, animations, projets collaboratifs…

Susciter la participation de tous, notamment au travers de projets innovants favorisant l’économie solidaire et circulaire, permet de promouvoir le vivre ensemble tout en améliorant l’autonomie des familles, notamment sur le plan financier.

Amitiés Cité détient des « boutiques » approvisionnées par des dons, qui sont récupérés, triés et nettoyés avant d’être remis en circulation à petits prix, ainsi qu’une épicerie solidaire – la seule de l’aire Toulonnaise actuellement – outil influent au service des familles souffrant de difficultés financières.

Ces initiatives sociales sont également des vecteurs précieux de réinsertion professionnelle, qui renforcent la participation des habitants par l’intermédiaire du bénévolat ou du salariat (Contrat à Durée Déterminée d’Insertion ou CDDI notamment).

Volet économique

Autre enjeu pour ces quartiers : favoriser l’accès et le retour à l’emploi ou à la formation. Les habitants rencontrent des difficultés et des discriminations dans leur parcours vers l’emploi. 25,3% de taux de chômage dans les quartiers contre 9,3% au niveau national !

Cet écart se retrouve à tous les niveaux d’âge et de diplôme ce qui souligne l’ampleur de la ségrégation sur le marché du travail.

Amitiés Cité s’efforce de mettre à disposition de ses usagers et de ses salariés notamment en insertion les ressources nécessaires pour favoriser leur autonomie : aide administrative, accès à l’informatique et/ou internet, renforcement des compétences psychosociales et pour les travailleurs en CDDI un accompagnement socioprofessionnel individualisé.

Amitiés cité, un réseau au service du développement social et économique

Pour mener à bien ces précieux et nombreux projets, Amitiés Cité s’appuie sur une équipe de douze salariés – dont quatre en contrat d’insertion – de huit volontaires civiques et d’une trentaine de bénévoles.

Salariés et bénévoles œuvrent de concert pour inventer des solidarités nouvelles et contribuer à faire grandir la cohésion sociale dans ces zones souvent fracturées. Ces actions reposent également sur un travail mené en  réseau avec les nombreux acteurs de terrains (associations, institutions, administrations…).

Un maillage étroit et essentiel pour créer des synergies et des coopérations sur les territoires afin d’avancer ensemble vers une société plus juste, plus fraternelle dans laquelle chacun et chacune trouve sa bonne place.

Jasmine de Dreuzy, reporter bénévole pour IOTA.

Pour aller + loin

Contacter l’association pour faire un don ou devenir bénévole :

Pôle Beaucaire – 09 52 59 32 60 – [email protected]
Pôle Pontcarral – 04 94 93 11 72 – [email protected]
Pôle Jonquet (siège) – 09 72 85 92 93 – [email protected]

Amitiés Cité recrute son coordinateur en CDD temps plein (statut cadre) pour un remplacement de congé maternité. Cliquez-ici pour accéder à l’offre de poste.

Cliquez-ici pour consulter l’article IOTA que nous avions publié en septembre 2015 pour annoncer la naissance d’Amitiés Cité.

Cliquez-ici pour suivre Amitiés Cité sur Facebook : ou sur sa page web : www.amitiescite.fr


About the Author



Haut de page ↑

  • Je souhaite recevoir la newsletter

  • Billet d’humeur

    Militants de l'espérance

    Il y a sûrement mille manières de parler de la coupe du monde de football mais elle restera pour moi un exemple intéressant d’une belle aventure humaine : c’est une aventure assez longue, une route difficile que l’on découvre match après match et dont on ne connaît pas l’issue, même si on en espère une, bien sûr, le succès. ....

  • Brèves

  • Articles récents