A Toulon, le patronage St Joseph accueille les jeunes

Destiné aux jeunes de 6 à 14 ans, le Patronage Saint Joseph a ouvert ses portes à Toulon il y a un peu plus d’un an. Cette association membre de l’Union Diaconale du Var (UDV) a pour objectif d’accompagner les jeunes « pour les faire grandir dans la joie », et ceci en leur proposant diverses activités ludiques, éducatives ou culturelles.

Il y a un peu plus d’un an, le 12 septembre 2016 exactement, le patronage Saint Joseph a ouvert ses portes à Toulon Ouest. Fonctionnant en partenariat avec la Paroisse catholique Saint-Joseph, il se situe dans le quartier populaire du Pont du Las. En effet, de nombreuses familles d’origine étrangère et/ou en situation de précarité vivent dans ce lieu.

L’objectif du patronage est de permettre aux jeunes âgés de 6 à 14 ans de « grandir ensemble dans la joie », et il participe ainsi à la création d’une diaconie paroissiale. Sur place, Gabriel de Fleurieu et son équipe, composée d’une vingtaine de bénévoles, proposent différentes activités aux enfants qui leur sont confiés.

Les activités vont de la traditionnelle et néanmoins indispensable aide aux devoirs, aux activités sportives et ludiques tels que : ping-pong, babyfoot, jeux en plein air, sorties et visites, jardin potager, bricolage, jeux de société etc.

Pour la plus grande joie des jeunes, il y a même des poules dans le jardin !

Très appréciée des parents qui confient leurs enfants au patronage, l’aide aux devoirs est accompagnée d’un suivi personnalisé du jeune, en lien avec l’école et les parents.

Comme l’explique Gabriel de Fleurieu, directeur du patronage, « le soutien scolaire est très important pour la réussite éducative du jeune car de nombreux parents ne parlent pas le français ».

Le patronage est ouvert les lundis, mardis, jeudis et vendredis après l’école de 16h30 à 19h, et le mercredi toute la journée. Il est aussi parfois ouvert pendant les vacances.

Un samedi par mois, une demi-journée multisports est proposée aux collégiens. Ils peuvent y pratiquer l’escalade, la randonnée, la baignade etc.

Les familles participent financièrement aux activités et ceci en fonction du quotient familial. La participation financière minimale est d’1,50€ pour une soirée. La cotisation annuelle, elle, est fixée à 50€ pour une année.

C’est la paroisse Saint Joseph, confiée par l’évêque Mgr Rey à la communauté nouvelle de l’Emmanuel, qui est à l’origine de la création de ce patronage.

« L’objectif de la paroisse est d’ouvrir ses portes à tout le monde et notamment aux périphéries du quartier », explique Gabriel de Fleurieu.

« Un deuxième objectif consiste aussi à mélanger les publics, pour qu’il y ait une mixité sociale et que les rencontres soient favorisées entre les jeunes de différents milieux sociaux, le mercredi notamment », précise-t-il.

L’année dernière, une trentaine d’enfants étaient inscrits au patronage, soit une moyenne de 13 enfants par soir.

« L’objectif de cette deuxième année de fonctionnement est de doubler le nombre d’inscrits » s’enthousiasme Gabriel de Fleurieu.

« Le sens profond de ce projet est de faire grandir les jeunes selon les valeurs de l’Evangile ( vivre le pardon, l’attention aux plus fragiles, éveiller la liberté intérieure et la vocation à l’amour, favoriser le service…) sans pour autant enseigner le catéchisme et tout en respectant la liberté de l’enfant et des parents ; D’ailleurs de nombreux jeunes inscrits au Patronage ont une autre religion ou ne croient pas » précise-t-il, tout en ajoutant que lui et une bonne partie de l’équipe « sont animés par les valeurs de l’Evangile ».

Un autre enjeu du patronage est « d’ouvrir les jeunes sur le monde » : c’est notamment le cas lors des visites culturelles et des sorties proposées le mercredi.

Pour en savoir plus, cliquez ici pour écouter le reportage réalisé sur le patronage St Joseph par la radio RCF :

 

Si ce projet vous intéresse, n’hésitez pas à vous manifester ! Vous pouvez inscrire vos enfants, et/ou vous engager comme bénévole ou comme donateur.

Contact et adresse :
La Bastide – 29, rue Sagnes 83200 Toulon
06 13 55 10 57
[email protected]
http://aupatronage.fr/toulon
Page Facebook : Patronage Saint Joseph

Une brève histoire des patronages

Un patronage est un ensemble d’initiatives associatives destinées à protéger et à venir au secours des pauvres, à l’origine placé sous la protection d’un saint patron. Par extension, le terme désigne le local où se réunissent les enfants ou adolescents qui en bénéficient.

En France, pendant la 2° moitié du XIX° siècle, les patronages regroupent de nombreux enfants de milieux populaires. Le mouvement prend de l’ampleur à travers le pays au début du XX° siècle mais sans réelle coordination nationale. Il existe alors des patronages de filles et de garçons, qui sont laïques, privés, paroissiaux ou municipaux. L’apogée de ce mouvement d’éducation populaire se place entre 1945 et 1950.

Diverses activités (sorties, jeux collectifs etc.) sont organisées pour les enfants le jeudi après midi (puis le mercredi après midi), jour de congé scolaire. Les samedis et dimanches sont plus rarement occupés. Certains patronages développent plus particulièrement le cinéma paroissial et un sport comme le basket ou le football.

Il subsiste encore au XXI° siècle des patronages en France, qu’ils soient laïques ou religieux. Les centres aérés et de loisirs sont considérés en partie comme leurs successeurs.

Source : Wikipedia.

 

Pour aller plus loin : http://aupatronage.fr/
Par Christophe Parel, responsable communication de l’UDV

 


About the Author



Haut de page ↑

  • Je souhaite recevoir la newsletter

  • Billet d’humeur

    Pour une culture de l'Alliance

    Il y a quelques jours à peine, j’ai eu le bonheur d’être témoin d’un événement associatif qui m’a beaucoup impressionné. Devant le local du CAAA (Comité Accueil Animation Alphabétisation) à Toulon cœur de ville, plus d’une quarantaine de personnes issues de pays très différents (Syrie, Ukraine, Afghanistan, Tunisie, Algérie, Côte d’Ivoire, Guinée, Cameroun, Brésil, Chili-Ile de Pâques…) recevaient leur premier diplôme d’initiation à la langue française....

  • Brèves

  • Articles récents